Le Prétoire

Ecouter le contenu

Quand Sézanne appartenait aux Comtes de Champagne, le Prétoire était un château construit aux environs de l’an 1100 par Thibaud Ier de Champagne. Rasé par Thibaud IV le Chansonnier, puis reconstruit au milieu du XVème siècle par Charles d’Orléans le prince poète, neveu du roi de France, il fit, durant des décennies, les délices de la famille d’Orléans.

Peu avant 1789, il devint une prison et un tribunal – et c’est alors qu’il prit le nom de Prétoire – et le resta durant la Révolution. Il abrita ensuite la Justice de Paix, avant d’être transformé, en 1884, en école de filles, pour une dizaine d’années.

Flanqué en 1912 d’un square au milieu duquel se dresse une statue en hommage aux morts de la guerre de 1870, il est devenu une salle municipale et accueille aujourd’hui, après une importante réhabilitation en 2008, spectacles, assemblées et conférences, réunions, banquets et vins d’honneur.