Les mails

Ecouter le contenu

Une promenade sous les arbres : les mails de Sézanne

Au cœur du vieux Sézanne, les mails (prononcer « maille ») tracent sur plus d’un kilomètre une ceinture arborée, tantôt piétonne, tantôt en espace partagé entre les piétons et les voitures.

Ces sont les anciennes fortifications du Moyen-Âge, qui ont été comblées à la fin du XVIIIème siècle, et plantées de rangées de tilleuls, plus de 400 arbres au total, en double, triple, et même quadruple alignement.

Leurs noms retracent l’histoire de la ville : mails des Cordeliers et des Religieuses, qui rappellent la présence, durant des siècles, de nombreux monastères et couvents ; mails du Mont-Blanc, de Provence et de Marseille, le long desquels les délégués de Savoie et de Provence, en route pour la Fête de la Fédération à Paris, bivouaquèrent en juillet 1790.  Quant au mail des Acacias, il est aujourd’hui bordé de tilleuls…