La tribune des élus d’opposition

Ecouter le contenu

LA TRIBUNE DE LA LISTE « SÉZANNE, CHOISISSONS  NOTRE AVENIR » (janvier-février-mars 2022)

Imaginons…

Imaginons une ville où l’une des premières décisions du maire a été d’augmenter ses indemnités et celles de ses adjoints, imaginons une ville où les élus s’octroient une majoration de 15% supplémentaires car la commune a été chef-lieu de canton, imaginons une ville où le maire fait illégalement croire que c’est à lui de nommer les membres de la commission d’appel d’offres alors qu’ils doivent être élus, imaginons une ville où le maire menace d’exclure les élus d’opposition si ils posent trop de questions, imaginons une ville où les élus ne travaillent pas en commission, imaginons une ville où c’est le personnel administratif qui prend les décisions et où les élus ne sont là que pour les valider, imaginons une ville où l’on vend les biens communaux en dessous des estimations des services de l’état sans en justifier la raison, imaginons une ville où l’on fait croire aux élus qu’un projet n’a pas pu voir le jour à cause d’une loi alors que cette dernière a été votée 14 ans après, imaginons une ville où le maire traite les élus de l’opposition de « personnes lamentables », aussi bien en conseil municipal que par mail, imaginons une ville où le maire désire construire un parc public à plus d’un million et demi d’euros lors que le patrimoine de la ville se détériore, imaginons une ville où la mairie achète des terres agricoles non-viabilisées à 110 000€ l’hectare alors que le prix en est de 11 000€ normalement ! Ce serait incroyable ? Pourtant, il s’agit de Sézanne !

 

LA TRIBUNE DE LA LISTE « UN NOUVEAU SOUFFLE POUR SÉZANNE » (janvier-février-mars 2022)

Requiem pour la gauche sézannaise,

M.Hewak,en annonçant soutenir M.Macron pour les prochaines élections présidentielles a,en tant que maire de Sézanne,entraîné avec lui sa majorité et enterre de fait la gauche sézannaise.D’aussi loin que je me souvienne,Sézanne était une ville de gauche :dans ses choix ,sa gouvernance mais aussi ses défauts.Cette époque est révolue;un long chapitre se tourne même si de gauche,ne restait plus,il est vrai,que des postures morales,des procès d’intention et des ennemis imaginaires qui étaient autant de chimères.La majorité a donc rejoint les rives du macronisme;celui d’une politique arrogante et brutale qui n’a jamais autant fractruré les français en forçant notre pays à changer contre son gré.Aujourd’hui,mes condoléances vont aux sézannais loyaux qui ont cru voter à gauche en 2020.Ils s’aperçoivent,comme ceux qui ont voté Sarkozy en 2007,que »leurs leaders »appartiennent à la grande nébuleuse du Centre.Pour nous patriotes,c’est une page qui se tourne également.Car qui pourra bien maintenant vous protéger des dangers des extrêmes,étant donné que vos vigies ont rejoint l’extrême-centre ?

Les débats de fond vont enfin pouvoir commencer.