La tribune des élus d’opposition

Ecouter le contenu

LA TRIBUNE DE LA LISTE « SÉZANNE, CHOISISSONS  NOTRE AVENIR » (janvier-février-mars 2023)

Imaginons… (2)

Imaginons une ville où la majorité attribue des véhicules de service avec remisage à domicile permanent, imaginons une ville où le maire refuse de mettre en place des carnets de bords dans ces véhicules alors qu’ils sont le seul moyen d’en contrôler la bonne utilisation et donc de l’argent des contribuables, imaginons une ville où le maire demande au Conseil Municipal l’autorisation d’embaucher un avocat parisien, que l’opposition demande le montant des honoraires du juriste pour éviter de signer un chèque en blanc et surtout que les Sézannais puissent connaître l’argent que Sacha Hewak va dépenser en leurs noms,  que ce dernier refuse de divulguer la somme mais que les élus de la majorité votent « oui » malgré tout, imaginons une ville où le maire exclut un élu d’opposition après que celui-ci ait demandé pourquoi la ville a couvert des pratiques illégales pendants 15 ans qui ont permis à des gens de ne pas déclarer d’avantages en nature aux services fiscaux, imaginons une ville où la majorité refuse de mettre en place une consultation citoyenne dans le but d’interroger de façon officielle et organisée les contribuables sur un projet à 1,5 million d’euros, imaginons une ville où le personnel administratif refuse depuis des années à des professionnels de participer au marché communal du samedi matin au nom du respect du règlement intérieur mais que ce règlement n’existe pas. Ce serait incroyable ? Pourtant, il s’agit (toujours) de Sézanne !

Vincent Léglantier

 

LA TRIBUNE DE LA LISTE « UN NOUVEAU SOUFFLE POUR SÉZANNE » (janvier-février-mars 2023)

L’année commence mal:la population sézannaise est passée à 4750 hab( baisse annuelle
de 0,1%).A la fin du mandat ,elle passera en dessous des 4500 hab.car rien n’est fait pour
endiguer l’hémorragie.
Est ce que vous pensez que la majorité sonne l’alerte et que l’exécutif ait décidé de changer
sa méthode qui les coupent de la réalité ?On assiste à une fossilisation de notre institution
où le principe de transparence est absent(et ne l’a jamais été d’ailleurs)où le mépris et la
suffisance règnent en maître.Parfois même on se demande,comme beaucoup d’entre
vous,si elle n’agit que pour entretenir un système.Aujourd’ hui cette méthode dessert
concrètement notre ville et lui fait prendre le chemin des villes déclinantes.
Chers sézannais, vous devez être informés au plus près de la gestion de la ville et de vos
impôts:nous allons donc proposer que les réunions du conseil municipal soient retransmises
en direct.De nombreuses villes le font dejà ,je n’ y étais pas personnellement favorable mais
vu la tournure des événements cette disposition est nécessaire.
Une grande réunion publique de mi-mandat sera organisée fin Mars par l’opposition,nous
vous tiendrons informé par un tract début Mars.
Thomas Adnot